Gouvernance Gouvernance nationale pour l’économie circulaire

La stratégie pour l’avenir du pays est dirigée principalement par les ministères, mais aussi par les autorités régionales et locales. Notre gouvernement est déterminé à créer un meilleur environnement et une économie plus saine, que ce soit en éliminant les obstacles à la création d’une économie circulaire ou en fournissant aide et informations à tous les acteurs impliqués.

Dans la mesure où il s’agit d’une initiative gouvernementale, les marchés publics joueront évidemment un rôle clé dans sa réalisation. Nous voulons travailler avec des entrepreneurs et des prestataires de services qui partagent nos convictions sur la voie durable à suivre. Nous contribuerons à la mise en route de projets pilotes et partagerons les résultats en toute transparence. Les citoyennes et citoyens luxembourgeois ont le droit de savoir ce qui a été accompli. Certes, tout ne sera pas parfait dès le départ, mais même des projets modestes sont susceptibles d’entraîner des changements plus importants.

Une série de dispositions ont été prises en vue d’assurer un niveau de gouvernance adéquat et de faire en sorte que la voix des entreprises et des citoyennes et citoyens soit clairement entendue. Le point de départ est la formation d’une cellule de coordination nationale pour l’économie circulaire et ses services associés.

1. La cellule de coordination EC nationale

La cellule a pour mission de contribuer à la mise en œuvre coordonnée des programmes d’économie circulaire, par-delà les ministères et les départements. Elle sert également de point de contact unique pour toutes les questions et suggestions relatives à l’économie circulaire au Luxembourg et, grâce à ses contacts avec d’autres organismes publics et privés, de base de connaissances pour les politiques et projets.

Elle alignera les plans d’économie circulaire sur les autres stratégies gouvernementales déjà en cours en matière de durabilité et de protection des ressources, et contribuera à en entériner les principes dans la législation et la réglementation luxembourgeoises. Citons notamment comme exemple la nouvelle loi sur les déchets et les ressources ou encore l’efficacité énergétique des bâtiments. En ce qui concerne les entreprises et les organismes publics, elle contribuera à surmonter les obstacles – réglementaires, organisationnels, etc. – auxquels sont confrontés les projets circulaires. Non moins important, elle travaillera en étroite collaboration avec le secteur financier en vue de financer le lancement de projets d’économie circulaire.

Enfin, la cellule jouera un rôle d’ambassadeur. Elle développera des partenariats à l’étranger et promouvra les efforts luxembourgeois au sein des initiatives européennes et internationales liées à l’économie circulaire. En cette qualité, elle travaillera en étroite collaboration avec des organismes spécialisés tels que Luxembourg Trade & Invest. Outre ses propres réunions régulières, la cellule fera un rapport au moins tous les six mois aux ministres en vue d’obtenir l’approbation politique de ses activités et plans.

2. La plateforme de consultation des parties prenantes de l’EC

Cette plateforme organisée par la cellule de coordination EC nationale prend la forme d’événements réguliers visant à informer le public en matière d’économie circulaire et à obtenir son implication. Elle s’adresse à un large éventail d’organismes publics (autres que les organismes gouvernementaux), d’associations sectorielles, d’entreprises et de groupes issus de la société civile. Ces événements sont l’occasion de présenter les progrès réalisés au Luxembourg et dans la Grande-Région, de recueillir l’avis des parties prenantes, d’identifier de nouvelles opportunités et de favoriser la collaboration.

3. Le portail « Économie circulaire Luxembourg »

Ce portail en ligne, sur lequel vous êtes actuellement, expose la stratégie gouvernementale pour le développement futur de l’économie circulaire. Il présente l’état actuel des meilleures pratiques et constitue un point central pour toutes les demandes et suggestions liées à l’économie circulaire au Luxembourg. Il sera, à terme, assorti d’une plateforme plus étendue pour les actions, produits et services circulaires.

Dernière modification le